Bukavu: Réaction de la LICOSKI face à la carence d’eau dans la ville.

La ligue des consommateurs des services au Congo Kinshasa LICOSKI dit avoir constaté avec regret une grande carence d’eau dans plusieurs contrées de la ville de Bukavu depuis un certain moment.
Dans un communiqué rendu public ce mercredi 23 juin 2021 et dont Radio Star dispose d’une copie, Cette structure fait savoir que les abonnés de la REGIDESO se plaignent trop actuellement car, ils ne sont pas desservis en eau potable sous prétexte qu’il y aurait de multiples pannes qui bloquent la machine de tourner comme il se doit.

La LICOSKI ajoute que le manque habituel d’eau, a plusieurs conséquences sur la vie des habitants qui se retrouvent toujours obligés de recourir à des pratiques d’approvisionnement en eau moins hygiénique communément appelée ’’Bizola’’, d’autres préfèrent l’eau des rivières et du lac Kivu avec tous les risques possibles sur la santé.
Ce qui est énervant, indique John Muhimuzi, coordonnateur de la LICOSKI, c’est de voir que les abonnés non approvisionnés en eau potable continuent de recevoir des factures forfaitaires en violation des dispositions de la loi numéro 15/026 du 31 décembre 2015 relative à l’eau et des principes des droits économiques, sociaux et culturels.

Par ailleurs, il rappelle que la ville de Bukavu fait face à plusieurs cas d’incendie dans cette période marquée par la saison sèche en estimant que la REGIDESO ne dispose pas de bouches d’incendie, ce qui constitue selon lui un défi majeur pour le raccordement des lances d’anti incendie.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.