Kaziba : Les finalistes du secondaire appelés à s’inscrire massivement à l’ISP/Kaziba

Le directeur général de l’Institut supérieur Pédagogique de Kaziba, le professeur Dr Christian BALYAHAMWABO TULINABO, accompagné de ses étudiants , sensibilise les élèves finalistes du secondaire du pool Walungu 3 à prendre le chemin de l’ISP/ Kaziba .
Ce fut dans une séance d’animation pédagogique animée par l’inspecteur chef de pool, Cherubala Gustave à l’intention desdits élèves.
Répondant à son invitation, l’ISP/Kaziba, à travers son directeur déclare :
« Nous sommes venus vous parler de l’importance des études universitaires, après l’obtention de vos diplômes. Venez, vous inscrire à L’ISP Kaziba. Ceux qui obtiennent leurs diplômes n’ont plus besoin d’aller ailleurs, tout est déjà ici. À l’ISP/Kaziba, il y a un enseignement de qualité, des professeurs , chefs des travaux et assistants bien qualifiés, des bibliothèques numérique et physique au profit des étudiants pour la recherche , un laboratoire d’informatique, de jolis bâtiments répondant au standard international et les frais académiques sont abordables », a dit le professeur Christian BALYAHAMWABO TULINABO.

Il a remercié les inspecteurs pour l’accueil chaleureux leur réservé afin de passer un message de sensibilisation.
Au nom des étudiants, AKILIMALI BUHENDWA de G1 informatique de gestion a déclaré :
« Kaziba doit se développer grâce à ses institutions universitaires en l’ occurrence l’ISP/Kaziba. nous invitons nos chers finalistes, une fois diplômés, à s’y inscrire massivement, c’est le choix du moment », indique-t- il.

Pour rappel, l’ISP/Kaziba est une institution universitaire qui est aujourd’hui à sa troisième année de fonctionnement. Elle organise les départements suivants : anglais, français , mathématiques et physiques , informatique de gestion, géographie et gestion de l’environnement, biologie-chimie, sciences commerciales et administratives et l’agrovétérinaire.

Avec Deograce Chombo Namikere correspondant depuis Kaziba

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.