Sud-Kivu: Dénonciation de la persistance des tracasseries dans les ports frontaliers de la ville de Bukavu

Le mouvement citoyen air Mugufuli dénonce avec la dernière énergie la persistance des tracasseries dans les ports frontaliers de la ville de Bukavu, dont les principales victimes sont particulièrement des armateurs, des marchands et des passagers lacustres.
Cette dénonciation est contenue dans une correspondance datant du 30 juin, adressée au gouverneur de province et dont Radio Star dispose d’une copie.

Ce mouvement condamne la prolifération exagérée de services œuvrant aux ports et Beachs pourtant la loi ne prévoit que 4 services entre autres la DGM, DGDA, OCC et les services d’hygiène publique.
Par ailleurs, il regrette de constater qu’une grande partie de taxes perçues par les autres services, sont illégales. Car, supprimés dans l’arrêté interministériel de 2014 et interdisant les perceptions illégales dans le secteur du transport fluvial et lacustre en RDC.

« S’agissant de la concurrence déloyale entre les bateaux congolais et par étrangers, tenant compte que tout Etat responsable doit protéger les nationaux par le fait qu’ils contribuent à la couverture des charges publiques en s’acquittant régulièrement des leurs obligations fiscales, mais ce qui n’est pas le cas. Il se fait aussi remarquer que les taxes sont payées mais sans contrepartie comme exigé par la loi congolaise. Nos ports restent dans un état de délabrement très avancé, d’insécurité des marchands et passagers orchestrée par des enfants de la rue ainsi que par le manque d’éclairage pendant les heures vespérales » peut-on lire dans cette correspondance.

Au regard de ce qui précède, le mouvement air Magufuli exige la suppression définitive des tous les services illégaux et de taxes perçues illégalement. Il plaide également pour l’instauration d’un guichet unique pour le payement des taxes et impôts dans les ports et Beach de la ville de Bukavu.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.