Sud-Kivu/Éducation: les inspecteurs menacés, demandent une protection des services de sécurité

Les inspecteurs de la province du Sud-Kivu demandent aux services de sécurité de les protéger contre les menaces de certains députés provinciaux au motif d’avoir proposé une solution au gouvernement sur les conditions requises pour une bonne passation des épreuves d’Etat et du TENAFEP.

Dans une interview accordée, ce jeudi 08 juillet, 2021 à Radio Star Bukavu, un inspecteur de la ville de Bukavu, Bahati Nalunda a déclaré ce qui suit :
« Nous sollicitons l’implication de services habilités pour veiller sur la sécurité des inspecteurs qui reçoivent des menaces de la part de certains députés. A partir d’aujourd’hui nous, inspecteurs, nous nous décidons de boycotter également l’organisation de l’examen d’Etat jusqu’à ce que le gouvernement puisse tenir parole.

Nous remarquons juste que les députés n’ont aucun respect à l’égard des inspecteurs et veulent détruire le système éducatif de notre pays que nous avons mis trop longtemps à améliorer.
Nous déclinons également toute responsabilité pour éviter d’utiliser les voleurs, les prédateurs pour l’évaluation de nos enfants.
Aux parents de la province du Sud-Kivu, nous demandons d’envoyer les enfants ce lundi à l’Assemblée provinciale pour que le gouvernement et plus particulièrement les députés comprennent que nous sommes contre ces décisions qui sont prises sans une étude approfondie de la situation».

Les inspecteurs provinciaux demandent aux députés ainsi qu’au gouverneur de province de revenir sur la décision de la fixation des frais pour la participation aux examens d’état et aux services de sécurité d’assurer leur protection.

Emmanuel MUKARANI

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.