Sud-Kivu/EXETAT: Décision des inspecteurs de boycotter les épreuves , certains parents de Bukavu réagissent

Certains parents de la ville de Bukavu s’indignent de la décision prise par des inspecteurs de boycotter la passation des examens d’état sous prétexte que les 25 dollars, de frais de participation fixés par le gouverneur de province dans son arrêté ne sont pas raisonnables pour organiser ces épreuves, qui débutent le lundi prochain.

Dans un entretien avec Radio Star Bukavu ce jeudi 08 juillet 21, ces parents pensent que ce comportement risque pour la énième fois de perturber l’éducation des enfants en province qui, pourtant se disent déjà prêts pour affronter ces préliminaires.
« A quelques jours du lancement, je constate que c’est un comportement qui n’a que pour objectif de clochardiser davantage les élevés finalistes. De 25 à 40 dollars américains, c’est vraiment inadmissible pour ces milliers des parents dépourvus de moyens » a déclaré un parent de la ville de Bukavu.
Cependant, d’autres croient que le dialogue entre le gouvernement provincial et les inspecteurs devrait être un moyen adéquat pour trouver une solution rapide et urgente à ce problème.

Par ailleurs, ils demandent aux inspecteurs de tenir compte de la réalité socio-économique des ménages accentuée à ce jour par les conséquences néfastes de la pandémie à coronavirus.
Il sied de rappeler que l’édit budgétaire fixait, les frais de participation aux EXETAT et au Jury pratique à 15 dollars américains. Cependant, selon l’arrêté du gouverneur de province, il y a des frais relatifs aux dépenses prévues par cet édit et qui se chiffrent à 10 dollars, ce qui donne un total de 25 dollars, montant qui est contesté par des inspecteurs qui n’exigent que 40 dollars américains, une situation qui laisse à croire que la suite sera encore très longue.

Rodrigue zagabe

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.