Insécurité à Bukavu: le bureau urbain de la société civile menace de déclencher un mouvement de désobéissance fiscale

La société civile urbaine de Bukavu menace de déclencher un mouvement de désobéissance fiscale dans les jours à venir suite à l’insécurité persistante dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Selon son président monsieur Jackson Kalimba, il est inconcevable que les criminels se sentent libres d’opérer partout dans la ville sous l’œil impuissant des autorités : « nous regrettons de voir que les services de sécurité manifestent l’inaction alors, qu’ils sont censés développer des mécanismes pouvant mettre fin à cette insécurité devenue monnaie courante » a-t-il dit.

De ce fait, le précité appelle les autorités à plus de responsabilité en faisant ce qui est de leur devoir, celui de protéger la population et ses biens. Sinon : « si les autorités censées nous sécuriser ne veulent pas le faire nous allons développer d’autres stratégies pour les mettre devant leur responsabilité » a-t-il dit, avant de conclure : « nous envisageons, dans les jours qui suivent, si rien ne change, lancer la désobéissance fiscale dans les trois communes de Bukavu».

Par ailleurs, Jackson Kalimba appelle la population du Sud-Kivu à se rapprocher plus de la police en vue de construire une collaboration étroite dans le but de remettre de la sécurité dans cette partie de la république démocratique du Congo.

Wivine Ngango

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.