Uvira: La libération de deux femmes enlevées exigée par la NSCC

La nouvelle société civile du Congo ‘NSCC’ exige, la libération de deux femmes enlevées au quartier Rugenge, dans la commune de Kavimvira dans la ville d’Uvira par des hommes armés non autrement identifiés.

L’une de ces femmes habitait dans le quartier Rugenge Nord et l’autre au Sud de ce même quartier. La première a été surprise par trois hommes armés alors qu’elle veillait encore avec ses enfants et les membres de sa famille aux environs de 20 heures.
Arrivée à une distance d’au moins 500 mètres, les militaires ont été informés et les ont poursuivis.

Ces derniers ont seulement réussi à récupérer les chèvres volés mais n’ont pas pu attraper ces bourreaux ainsi que la femme victime avec laquelle ils sont partis.
“10 minutes après leur intrusion dans la partie Nord, un autre cas d’enlèvement a été signalé dans la partie Sud du quartier Rugenge. Nous condamnons cette façon de faire des groupes armés et détenteurs illégaux d’armes qui s’adonnent à des enlèvements des femmes parce qu’elles sont marginalisées et victimes des enlèvements dans le territoire et ville d’Uvira”

La Nouvelle Société Civile Congolaise (NSSC) d’Uvira exige leur libération le plus vite possible afin qu’elles regagnent leurs familles.
Signalons que ces cas de kidnapping sont intervenus dans la nuit du 16 juillet dernier.

Justine HULIKI NTAMWENGE
.

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.