Mwenga : un jeune homme tué par un présumé militaire FARDC

Un présumé élément des FARDC en patrouille a tiré à bout portant sur un jeune homme connu sous le nom de Kaluka, le dimanche 1er août 2021, aux environs de 23h, à Kange, centre commercial situé dans le groupement Lushiga en chefferie de Luhinja dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Les sources locales de la société civile renseignent que la victime revenait avec ses amis d’un débit de boissons, M’kitibu quand un homme armé en tenue des Forces armées de la République Démocratique du Congo a surgi et a tiré à bout portant sur la victime avant de se volatiliser dans la nature.

Un de ses compagnons a révélé que la victime a eu des disputes avec le propriétaire du débit de boissons qui lui aurait promis le pire, quelques heures avant cet incident.
Entre 2 heures et 7h30 du lundi 2 août 2021, les jeunes en colère ont saccagé ce débit de boissons, barricadé la route et exposé le corps de la victime sur la route.

Aucun élément de la Police nationale congolaise ou des Forces Armées de la République Démocratique du Congo n’était visible surplace.
Toutes les activités ont été paralysées dans la majeure partie de la journée: les boutiques, maisons de télécommunication et comptoirs d’achat d’or étaient fermés.

Avec Déograce Chombo depuis Kaziba

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.