Sud-Kivu : Lancement des épreuves de l’Exetat édition 2021, les filles plus nombreuses que les garçons

Le gouverneur du Sud-Kivu a procédé au lancement, ce lundi 30 août 2021 des épreuves de la 54ème édition de l’examen d’Etat 2020-2021 au lycée Cirezi dans la ville de Bukavu, en présence des acteurs éducatifs et une délégation du ministère national de l’EPST venue de Kinshasa pour la circonstance.

Sur un total de 33674 candidats qui prennent part à ces épreuves dans la province éducationnelle Sud-Kivu1, l’on constante une forte représentativité des filles que des garçons avec 17 614 contre 16060 élèves garçons.

L’inspecteur principal provincial de la province éducationnelle Sud-Kivu1 Joseph Diangenda a précisé que les candidats sont répertoriés dans 97 centres.

Prononçant le discours de lancement desdits examens, Théo Ngwabidje a appelé les candidats à la discipline et à la confiance en soi, à briser la peur et à éviter les démons de la tricherie et de corruption afin d’aborder en toute sérénité ces épreuves qui ne sont pas différentes d’autres examens classiques.

« … Nous sommes une province forte et intellectuelle. Chers élèves, candidats finalistes, vous avez franchi plusieurs étapes avant d’arriver à ce jour. Je suis en face des enfants, suffisamment bien armés pour affronter cette session. J’ai la foi que vous allez tous réussir », a-t-il dit.

Il a cependant appelé les uns et les autres au respect strict des gestes barrières pour se protéger de la pandémie de corona virus, avec notamment l’obligation de porter les masques de protection.

Il sied de noter que pour ce premier jour, les finalistes du secondaire ont été soumis à la culture générale, suivra pour ce mardi 31 aout l’examen en rapport avec les sciences, le mercredi ils feront face aux épreuves des cours spécifiques (cours d’option), avant de finir jeudi 2 septembre par les langues.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.