Sud-Kivu: Le gouverneur de province prend de nouvelles mesures restrictives contre le Covid-19

Face à la montée de nouveaux cas dans la province du Sud-Kivu, la 3e vague de Covid-19 inquiète les autorités politiques et sanitaires. Au cours d’une conférence de presse animée par le gouverneur de province à l’esplanade du gouvernorat, de nouvelles restrictions ont été adoptées, le mardi 03 Août 2021.

Les mesures prises sont, entre autres, les suivantes:interdiction de manifestions publiques notamment les fêtes de mariage, rassemblement politique , tout autre attroupement de plus de 20 personnes, le port obligatoire et correct du masque de protection, l’intensification du couvre feu de 22h à 5h.

Il est également interdit d’organiser des deuils en famille, en cas de décès une brève et intime cérémonie funéraire est organisée à la morgue avant l’enterrement afin d’éviter tout contact avec la personne décédée ainsi que les personnes de son entourage, mais aussi le contrôle systématique de température de toute personne voyageuse qui entre ou sort de la Province.

Les gestes barrières doivent impérativement être appliqués sur toute l’étendue de la Province, y compris dans les coins qui n’ont pas encore notifié de cas. Il s’agit notamment se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydro alcoolique, se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir jetable à un endroit approprié après usage en cas de toux, éviter la proximité et contact avec les personnes qui ont la fièvre ou qui toussent, mais aussi d’orienter tout cas ayant un ou des signes de la maladie dans une structure de Santé.

Il a fait savoir qu’en cas d’apparition des signes de la maladie ou même des signes grippaux, il faut alerter les agents de Santé qui sont prêts à intervenir pour préserver la population. Appeler les équipes de riposte aux numéros verts suivants : 0999914169, 0810133371 et 0845030999.

Par ailleurs il a été indiqué que ceux qui passeront outre mesures se verront infliger une amende allant de 5000FC à des centaines de milliers de Francs Congolais selon le cas suivant l’arrêté du Gouverneur signé lors de la première vague et toujours en vigueur.
La Police Nationale Congolaise a été instruite à veiller scrupuleusement à leur stricte observance.
Toutes ces mesures entrent en vigueur à partir de mardi 03 Août 2021 pour une période de 30 jours.

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.