Mwenga/Exploitation illégale des minerais : les rivières Kibe, Zalya et Elila polluées présentent un danger pour la population

Au moins trois grandes rivières qui traversent le territoire de Mwenga en province du Sud-Kivu présentent un danger à la population locale. Ceci fait suite à l’exploitation illicite, illégale et frauduleuse des minerais dans cette partie du pays par certaines entreprises chinoises, une situation qui fait réagir les organisations et acteurs socio-politiques du pays.

Le président du cadre de concertation provincial de la société civile du Sud-Kivu, Me Zozo Sakali indique qu’à ces jours, les populations de plusieurs chefferies de Mwenga dont notamment, Wamuzimu, Lwindi et la ville de Kamituga sont exposées à plusieurs maladies suite à la pollution des rivières Zalya, Kibe et Elila qui traversent leurs entités.
Après une mission effectuée dans la zone avec une délégation de la police de la MONUSCO, Zozo Sakali parle d’une situation catastrophique à laquelle fait face la population de Mwenga, qui a vu des champs dévastés par les expatriés chinois, des intimidations et des arrestations arbitraires.

« en séjour à Mwenga l’on constate la dégradation de l’environnement suite à la pollution des rivières Kibe, Zalya et Elila, l’abattage désordonné des arbres mais aussi la militarisation de sites miniers qui est à la base des arrestations arbitraires, des menaces et intimidations », explique-t-il.

Le président du cadre de concertation provincial de la société civile invite les autorités à tous les niveaux à s’investir et à faire respecter les textes et lois du pays en ce qui concerne l’exploitation de minerais au pays et spécialement à cette épineuse question de Mwenga, qui est loin de trouver solution.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.