Sud-Kivu : le nouveau ministre des infrastructures, Placide Wenda, dit connaitre les défis liés à son ministère et promet d’y travailler

Le ministre provincial en charge des infrastructures, travaux publics et affaires foncières Placide Wenda promet d’impliquer activement son ministère pour la recherche des solutions à la problématique des routes dans la province du Sud-Kivu.

Se confiant au micro de Radio Star, cet élu de Shabunda et actuel ministre a dit connaitre les grands défis qui l’attendent et qui bloquent le développement de la province du Sud-Kivu.
Il s’agit selon lui, de la dégradation de routes à caractère national, provincial et celles de déserte agricole à travers les huit territoires de la province ainsi que le délabrement de la voirie urbaine de Bukavu.

Pour y arriver, le ministre Wenda compte mener un plaidoyer auprès des autorités aussi bien nationales que provinciales et à l’implication de toutes les couches sociales pour relever ces défis, a-t-il fait savoir.
«…Nous savons tous qu’il y a un sérieux problème avec l’état actuel des routes. Si vous regardez la RN2, 3 et 5 ainsi que les routes de déserte agricole dans nos territoires et la route de Shabunda qui est d’intérêt provincial, leur réhabilitation doit constituer la priorité des priorités. Mon ministère est dans un gouvernement et donc nous aurons à demander aux autorités nationales et provinciales de faire quelque chose pour des solutions idoines », a-t-il fait savoir.

Il reconnait cependant le travail accompli par son prédécesseur et compte apporter un plus pour le bien-être de la population, dit-il.
Il sied de noter que Placide Wenda a remplacé Ndiganya Ngezi à la tête du ministère des infrastructures, travaux publics et affaires foncières au Sud-Kivu, après remaniement du gouvernement provincial par Théo Ngwabidje Kasi. Il est député provincial élu du territoire de Shabunda et cadre de lAFDC-A.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.