Sud-Kivu/ Rentrée scolaire: Les parents se préparent dans l’incertitude

Alors que la rentrée scolaire est prévue le 4 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire national, certains parents de la ville de Bukavu disent préparer cette rentée dans l’incertitude suite à la déclaration du jeudi 23 septembre, des enseignants du Sud-Kivu, Nord-Kivu, Tanganyika et Maniema attestant qu’ils ne seront pas prêts à reprendre avec les cours si le gouvernement n’améliore pas leurs conditions de travail.

Pour ces parents qui se sont confiés au micro baladeur de Radio Star Bukavu, le jeudi 30 septembre 2021, la décision des enseignants de boycotter la rentrée scolaire est raisonnable mais pas tout à fait bénéfique aux parents et aux élèves qui sont prêts à reprendre le chemin de l’école comme à l’accoutumée.Néanmoins ils disent ne pas comprendre pourquoi les enseignants ont toujours l’habitude de revendiquer chaque année quand il s’agit de reprendre avec les cours pourtant ils ont toute la période de vacances pour le faire.

« Revendiquer c’est bien mais ils peuvent le faire même en pleine période de cours, je trouve personnellement que cette façon de faire des enseignants nous handicape en tant que parents, sachant que nous sommes déjà prêts pour envoyer nos enfants à l’école le 4 octobre. Mais je crois aussi que notre gouvernement devrait répondre rapidement aux doléances des enseignants car celui même qui avait mis en place la gratuité de l’enseignant de base mais sa matérialisation peine ».

Rappelons que les enseignants des provinces ci-haut citées se sont réunis en assemblée générale le jeudi dernier à l’école primaire Matendo située dans la commune d’Ibanda. Au cours de cette rencontre qui avait pour objectif d’évaluer la situation socio-professionnelle des enseignants, les précités ont déploré la clochardisation dont ils sont l’objet. Ils ont en plus, mis en garde tous les gestionnaires d’école qui tenteraient d’amener les enseignants à reprendre les cours sous l’égide des frais de motivation de parents.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.