Sud-Kivu : Trois policiers présumés auteurs d’une fusillade arrêtés à Walungu

Trois policiers présumés auteurs de tirs à balles réelles ayant occasionné un blessé lors d’une manifestation spontanée à Walungu centre ce mardi 12 octobre vont répondre de leurs actes. Ainsi en a décidé le Gouverneur de Province Théo NGWABIDJE KASI. Présent lui-même sur place, il a ordonné qu’ils soient traqués et arrêtés pour servir d’exemple à tous les éléments de l’ordre qui s’illustreraient dans des gestes contraires à la discipline policière.

Dans la foulée, l’autorité provinciale a échangé à tour de rôle avec les forces vives locales notamment le comité de la société civile, la FEC locale, pasteurs de l’ECC, des jeunes motards, mais aussi les cadres de l’AFDC et l’UNC réunis. Les principales causes de l’insécurité et des solutions multidimensionnelles ont été prises pour une meilleure optimisation des résultats sur terrain.
Des instructions fermes ont été données aux responsables de la Police et de l’armée pour que la traque des malfrats soit une priorité afin que le passage du premier citoyen de la Province dans cette agglomération soit géniteur d’un climat de paix absolu. Le Chef de l’exécutif provincial a une fois de plus rappelé que la sécurité ne peut être retrouvée qu’avec la collaboration de la population appelée à dénoncer les présumés malfaiteurs avec lesquels ils cohabitent au sein de la communauté.

Le même message a été adressé aux habitants de Mugogo qui lui ont réservé un accueil jovial. Ils ont félicité le Gouverneur de Province pour l’instauration effective depuis quelques jours d’une mission de brousse PNC et FARDC pour la sécurisation des usagers de la RN2 Bukavu-Walungu.

Signalons que ce séjour du Gouverneur a été obnubilé par des présents de la “Makamba” de la Chefferie de Ngweshe comme le veut les us et coutumes traditionnels en signe d’affection envers l’autorité provinciale qui n’a pas caché sa satisfaction.

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.