Bukavu : un corps sans vie d’un homme d’une trentaine découvert dans la concession de la SNCC, la société civile lance un SOS 

Un corps sans vie d’un homme âgé de 30 ans évolus a été découvert dans la matinée de ce lundi 7 novembre 2021, dans la concession de la société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) au quartier Nkafu dans la commune de Kadutu.

Le président du noyau de la société civile du quartier Nkafu Julien Namegabe rapporte que l’identité de la victime n’est pas encore connue et son corps se trouvait au bord du Lac Kivu.

Il précise que ce corps était déjà visible en train de flotter sur le lac Kivu depuis la soirée du dimanche 08 novembre 2021.

La recrudescence de la découverte des corps sans vie de paisibles citoyens inquiète la société civile de Nkafu, qui voit en cela, l’inefficacité des services de sécurité pour garantir la sécurité à la population.

Pour cela, Julien Namegabe lance une fois de plus un SOS et demande aux services de sécurité de renforcer les mesures sécuritaires et aux autorités politico-administratives de s’impliquer davantage en octroyant aux services compétents les moyens nécessaires pour juguler l’insécurité et la criminalité dans la ville, et de mettre fin au phénomène « enfants de la rue » sur le tronçon Place de l’indépendance-Brasserie.

Julien Namegabe demande également à la population de collaborer avec les services habilités en dénonçant tous les malfrats suspects auteurs de l’insécurité.

Disons que l’insécurité est devenue un mode de vie dans la ville de Bukavu et dans le Sud-Kivu. Des personnes sont continuellement attaquées et tuées par des inconnus. Malgré plusieurs alertes des acteurs sociaux pour mettre fin à ce fléau, les mesures concrètes des autorités tardent à être mises en place.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.