Sud-Kivu : Seuls les petits engins trafiquent sur le tronçon routier Pemba-Luhanga sur la RN5 après sa réouverture

La ville d’Uvira et la cité minière de Misisi sont de nouveau connectées par voie routière, ceci après la reprise du trafic dans les escarpements de Luhanga et Pemba sur la route nationale numéro 5 (RN5).

Selon le directeur de l’Office des routes au Sud-Kivu, l’ingénieur Anicet Kakesa, accompagné de l’ingénieur Elie Kanane, chef de la 501ème brigade d’entretien de l’Office des routes en mission d’inspection des travaux dans les territoires d’Uvira et Fizi, seuls les petits engins entre la ville d’Uvira et Misisi (Fizi) peuvent passer, dans ces endroits qui étaient plus dangereux de la RN5.

Certains chauffeurs de mini-bus de transport en commun et leurs passagers saluent la reprise du trafic coupé il y’a plus d’une année. Ces derniers encouragent l’Office des Routes et le Gouvernement Congolais pour les travaux déjà réalisés.
Le chef du Groupement de Babungwe-Nord dans le Secteur de Tanganyika en Territoire de Fizi, le Mwami Charles SADI SIMBI rassure l’opinion que le transport terrestre entre Uvira et Fizi a repris par voie routière le week-end du 13 novembre 2021.

Dans ces escarpements de Luhanga, l’équipe de l’Office des routes poursuit avec les travaux de dynamitage du talus rocheux de la route (c’est à dire explosion de la roche) et à PEMBA, les travaux rectification de pentes (longitudinale et transversale) du nouveau tracé de la route sur 2,5km évoluent normalement.

Il sied de noter que la montée des eaux du lac Tanganyika avait coupé la RN5 au niveau de Luhanga et Pemba, entre la ville d’Uvira et Baraka depuis l’année dernière, cette situation avait poussé les passagers à emprunter la voie lacustre pour se diriger à Baraka, Misisi, Uvira etc, avec tout le risque de naufrage sur le lac Tanganyika.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.