Meurtre de Anne-Marie BUHORO: Le CCTSC/ Kalehe exige l’organisation d’une audience en chambre foraine

Le Cadre de Concertation Territorial de la société civile du Territoire de Kalehe CCTSC/ Kalehe exige l’organisation d’une audience en chambre foraine pour juger, le capitaine Saleh BIN Saleh JEREMIE présumé auteur du meurtre de son épouse répondant au nom de Anne-Marie BUHORO.

Selon nos sources, la victime aurait été fusillée la nuit du vendredi au samedi 29 janvier 2002 aux environs de 21 heures 40 minutes pour des raisons qui restent jusquà présent mystérieuses.

“La défunte est morte sur place sur l’avenue Biglimani/ Minova-centre en Groupement de Buzi dans la chefferie de Buhavu, Territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Elle avait à peu près 47 ans et mère des cinq enfants”, Déclare Delphin BIRIMBI, président du CCTSC/Kalehe, contacté par Radio Star Bukavu.

Le Cadre de Concertation Territorial de la société civile du territoire de Kalehe présente ses compassions à la famille touchée et plaide aussi pour son indemnisation.

Cette structure citoyenne demande ainsi aux militaires à toujours faire preuve de responsabilité dans l’exercice de leurs fonctions qui passent par la protection de la population et ses biens et non être la source de l’insécurité.

Le pays a besoin des militaires disciplinés et respectueux des textes et non les indisciplinés. Conclut Delphin BIRIMBI.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.