Sud-Kivu: Le conseil provincial de la jeunesse met en garde toute personne qui utilise abusivement son nom aux motifs inavoués

Le conseil provincial de la jeunesse du Sud-Kivu dénonce l’usurpation et l’utilisation frauduleuse de son nom par certaines personnes mal intentionnées qui rédigent des déclarations en son nom et aux motifs qui sont sans fondement.

La présidente de cette structure des jeunes Jeolla Sambo rappelle que son bureau est un organe de consultation, coordination et concertation des associations qui, reçoit des idées, des recommandations et des suggestions des jeunes qui peuvent permettre tant soit peu de développer des stratégies d’encadrement de la jeunesse au niveau local, provincial y compris national.

Joella Sambo met en garde toute personne qui de près ou de loin cherche à créer des conflits entre les jeunes, une situation qui selon elle peut aboutir à l’insécurité et ainsi salir l’image de la jeunesse de la province du Sud-Kivu.

Par ailleurs, le conseil provincial de la jeunesse demande aux services de sécurité de se saisir de cette situation afin de renforcer la cohésion sociale et l’unité entre les jeunes.
Une enquête serait déjà en cours pour dénicher toute personne qui utilise abusivement le nom du conseil provincial de la jeunesse, conclut sa présidente.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.