Sud-Kivu : Le CPJ promet de multiplier le plaidoyer en faveur des organisations des jeunes

Le Conseil provincial de la jeunesse (CPJ) compte multiplier, le plaidoyer en faveur des organisations des jeunes de la province du Sud-Kivu, afin que ces dernières puissent bénéficier de l’accompagnement aussi bien des partenaires techniques et financiers, que des services étatiques à tous les niveaux.

Ceci ressort de la 1ère réunion mensuelle tripartite tenue ce mardi 25 janvier 2022 à Bukavu, laquelle, a mis au tour de la table, les organisations des jeunes, les partenaires techniques et financiers qui appuient les activités des jeunes, les différents ministères et divisions qui travaillent avec les jeunes, au centre de lecture et d’animation culture (CLAC) en sigle.

La présidente du Conseil provincial de la jeunesse Joella Sambo, indique que l’idée est partie du constat selon lequel plusieurs organisations des jeunes mettent sur le terrain plusieurs activités innovantes, malheureusement, elles ne sont pas connues de partenaires moins encore du Gouvernement.

Pour elle, grâce à cette rencontre qui se tiendra chaque mois, les organisations des jeunes seront en train de présenter les différentes activités qu’elles mènent sur terrain pour qu’au finish elles bénéficient de l’accompagnement des partenaires techniques et financiers.

Elle en a profité pour interpeller les jeunes à ne pas vendre négativement l’image de la province. A la longue, le CPJ a mis en place un programme dit “ de la responsabilisation des jeunes”. Dans ce programme, plusieurs activités et plaidoyer seront menés suivant différents domaines d’intervention.

C’est par exemple, la lutte contre l’insécurité, l’insalubrité, l’intégration de jeunes dans les instances de prise des décisions etc.
Joella Sambo, renseigne également, qu’au courant de l’année en cours, des sensibilisations seront menées dans des écoles et universités sur la santé sexuelle, la participation citoyenne et politique en prélude des échéances électorales au pays, l’entrepreneuriat etc.

Au passage, le président du CPJ a indiqué que le plaidoyer sera mené pour l’élargissement du piste de l’aéroport de Kavumu pour permettre aux étrangers et partenaires de venir en masse en province, ainsi que de la proposition d’un Edit à l’Assemblée provinciale portant exonération de taxes aux jeunes entrepreneurs.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.