Bukavu : 4 présumés voleurs lynchés à Cahi et Buholo.

La nuit de samedi 02 avril, au total 4 présumés voleurs ont subi la loi de la foule en colère dans la ville de Bukavu.
Trois l’ont été au quartier Cahi Avenue Camp Régie non loin de l’endroit communément appelé « Chez Badida » en commune de Bagira, après être attrapés pars des jeunes et un autre qui s’était échappé à Buholo 4 au quartier Mosala en commune de Kadutu y a laissé la peau.

A en croire le président du noyau de la société civile de Cahi, ces présumés voleurs ont été appréhendés et brulés vifs après avoir opéré dans les publiphones de Mr Ashuza et Olivier à Cahi.
Shukuru Lwekya dit condamner fermement ces actes de justice populaire et plaide néanmoins pour l’augmentation des effectifs policiers dans le quartier Cahi notamment, où des cas d’insécurité et de braquage sont régulièrement enregistrés.

« la Société Civile du Quartier Cahi condamne cet énième cas de Justice Populaire car c’est prohibé par la loi de la RDC. Nous demandons aux autorités de sécuriser la population et ses biens », a-t-il confié.

Cet acteur de la société civile exhorte aussi la population à ne point se rendre justice et à conduire plutôt les présumés bandits, voleurs auprès des services habilités.

Il sied de signaler que ces cas de justice populaire sont vivement condamnés par les défenseurs des droits humains en province, qui ne cessent de demander à l’Etat congolais de trouver les voies et moyens pour mettre fin à ce fléau. Nombreux pensent notamment à une refondation de la justice, car dans la plupart de cas, la population se rend justice suite au manque de confiance entre elle et les juridictions compétentes établies pour rendre une justice «juste ».

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.