Sud-Kivu : SAJECEK publie son bulletin surprise de la situation sécuritaire dans la province pour le mois de mars

Dans son bulletin surprise n°102 publié ce jeudi 07 avril 2022, la synergie des associations des jeunes pour l’éducation civique électorale et la promotion des droits de l’homme au Sud-Kivu, SAJECEK FORCES VIVES cite 24 personnes tuées, 27 maisons attaquées par des bandits armés, 23 véhicules braqués, 11 cas d’enlèvements et 3 cas de justice populaire répertoriés uniquement au cours du mois de mars 2022.

Robert Njangala, coordonnateur de SAJECEK FORCES VIVES dans la province stipule que par rapport au mois de février il s’observe une réduction de cas d’insécurité pour ce mois de mars mais les enlèvements et les braquages de véhicules ont beaucoup plus marqué ce mois. C’est par exemple le cas du territoire de Kabare qui reste en première ligne avec 18 cas de braquage des véhicules et le territoire de Fizi avec 5 cas d’enlèvements.

« En ce qui concerne les maisons attaquées, 27 cas ont été enregistrés sur toute l’étendue de la province. La ville de Bukavu a été la plus touchée avec 9 maisons attaquées. 11 cas d’enlèvement ont été enregistrés contre 21 au mois de février derniers », peut-on lire dans ce bulletin.

SAJECEK FORCES VIVES estime que c’est le moment pour les autorités de mettre en jeu des moyens suffisant dans le secteur de la sécurité pour le bien de la population et que des plans et stratégies sécuritaires doivent être mises en place afin de contenir l’insécurité qui se vit en permanence au Sud-Kivu.

Justine NTAMWENGE.

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.