Insécurité à l’Est de la RDC: Ensemble pour la République critique la gestion de l’Union sacrée

Le parti politique Ensemble pour la République dit ne pas faire confiance à l’Union sacrée de la nation du Président Tshisekedi car, elle a montré ses limites dans la restauration de la paix et la sécurité dans l’est de la République Démocratique du Congo.

Dans un entretien avec Radio Star Bukavu ce vendredi 17 juin 2022, Désiré Ntahira, acteur politique et membre du parti politique ci haut cité, revient sur le social du peuple qui selon lui, tarde à s’améliorer malgré les nombreuses promesses faites par le Chef de l’Etat à travers son slogan, le peuple d’abord.

” le Président avait promis qu’il était prêt à mourir pour que la paix revienne dans l’est de la RDC mais la situation sécuritaire reste inchangé et lui n’est pas encore mort. Vous n’avez qu’à voir comment les attaques se sont accentuées ces dernières semaines au Nord-Kivu et en Ituri. On enregistre des morts et parfois personne n’en parle et quand on en parle, on fait moins comme si de rien n’était” précise notre interlocuteur

Rappelons que la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri s’empire malgré l’état de siège en vigueur depuis le 6 mai de l’année dernière. Cette situation se caractérise par des tueries des civils par des ADF et incursions des rebelles du M23 sur le sol congolais causant ainsi un déplacement massif des populations.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.