Kalehe : un militaire tire à bout portant sur 2 hommes, les forces vives tapent du poing sur la table

Un élément des forces armées de la RDC a fusillé 2 hommes à Mahema/Cifunzi dans le groupement de Kalonge en territoire de Kalehe la nuit de mercredi 15 à ce jeudi 16 juin 2022.

A en croire Yoweli Nyabirungu, point focal du mouvement citoyen OBAPG-RDC à Kalonge qui rapporte la nouvelle, tout est parti d’une dispute après que l’une des victimes a rencontré ledit militaire à son domicile avec sa femme.
«Ce militaire était en train de suivre la femme de la victime dans la soirée de mercredi jusqu’à débarquer dans son domicile. L’homme voulant demander au militaire le pourquoi de sa présence dans sa maison avec sa femme, il n’a pas ainsi voulu entendre cela, c’est ainsi que la dispute a commencé. Le militaire n’a pas tardé d’ouvrir le feu sur ce père de 3 enfants », confie-t-il.

La 2ème victime, Mugisho Cisubya mécanicien de son état âgé de 31 ans, celui-ci s’est pointé à ce lieu pour calmer la dispute entre son voisin et ce militaire. Le pire s’en est suivi, le militaire l’a également fusillé. Cet homme laisse derrière lui un enfant et une veuve.

Le mouvement OBAPG-RDC noyau de Kalonge s’indigne de ce forfait commis par un agent censé maintenir l’ordre. Yoweli affirme que c’est inconcevable de voir un militaire quitter son lieu d’attachement la nuit à quelques 15km pour troubler la quiétude dans la communauté. Il exige des enquêtes mais cette fois-ci sérieuses pour que l’auteur soit puni conformément à la loi et qu’il répare ses préjudices causés aux familles de ces deux victimes.

Ce mouvement citoyen demande même que l’audience quant à ce, se tienne sur le lieu du drame. Pendant ce temps, c’est le cadre de concertation territorial de la société civile qui hausse le ton et condamne elle aussi cet acte ignoble.

Delphin Birimbi son coordonnateur présente ses compassions aux Familles touchées tout en demandant à la population de rester calme et de laisser la justice militaire faire son travail.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.