Sud Kivu : journée ville-morte décrétée par le bureau de coordination de la société civile pour ce mercredi 3 août 2022

Le bureau de Coordination de la Société civile du Sud-Kivu, annonce dans un communiqué publié lundi 1er aout 2022 à Bukavu, une journée ville morte et province morte ce mercredi 03 août, sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu, afin d’exprimer le mécontentement de la population de la RDC qui ne cesse d’exiger le départ de la Monusco.

Pour Jackson Kalimba, président de la société civile urbaine de la ville de Bukavu, c’est une journée de deuil et de prière en union avec les patriotes tués lors de ces barbaries d’où, une messe en leur hommage sera célébrée en la cathédrale notre dame de la paix à partir de 9h30.

Pour la société civile du Sud-Kivu, cette journée sera une bonne manière responsable d’exprimer sa colère pour exiger l’accélération du départ de cette Force Onusienne mais aussi demander des sanctions contre le régime de Kigali et de Kampala, instigateurs directs de l’insécurité dans l’Est de la RDC.

Dans ce même communiqué, elle a fustigé les multiples incidents occasionnés par cette force à Kasindi, Butembo, Goma et Uvira pendant que sa mission est de protéger les civils et de restaurer la paix.

Wivine Ngango

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.