Bukavu : les forces vives de Bagira dénoncent les mauvais comportements et abus du personnel de la REGIDESO agence de Bagira.

A travers un mémorandum adressé au directeur provincial de la REGIDESO, la société civile de Bagira hausse le ton pour dénoncer le mauvais comportement d’un groupe du personnel de la Regideso agence de Bagira qui piétine le droit des consommateurs.

Ces acteurs sociaux manifestent leur indignation suite aux factures forfaitaires qu’ils reçoivent de la Regideso suite au désordre d’un groupe du personnel de la Regideso qui ne se réfère plus à la consommation que signale le compteur mais agissent selon leur sentiment.

Ils dénoncent ainsi le non transcris des indexes prélevés par les compteurs des abonnés, le non-respect des abonnés traduit par des paroles discourtoises et dégradantes ainsi que plusieurs autres erreurs contenues dans les documents.

La société civile force vive noyau communal de Bagira exige ainsi l’annulation de toutes les factures du mois d’août dans cette commune avec une prise en compte des indexes prélevés par les compteurs, changer l’équipe du personnel et cela dans les 72h, ainsi que de rendre disponible des compteurs à tous les abonnés sous facturation forfaitaire.

La société civile de Bagira demande des explications au directeur provincial de la REGIDESO quant à ce, avant qu’elle n’envisage d’autres actions citoyennes.
Ainsi, une réunion a été organisée vendredi 16 septembre 2022 à Bukavu entre la Direction Provinciale de la REGIDESO et le Bourgmestre de la commune de Bagira, au cours de laquelle cette question a été à l’ordre du jour.

« Nous nous sommes convenus qu’une commission mixte sera mise en place pour décortiquer les plaintes des uns et des autres, pour étudier de manière professionnelle les causes de ce problème de desserte en eau et établir les responsabilités. Personnellement, j’ai trouvé que les responsabilités sont partagées et nous allons y travailler pour trouver un terrain d’entente de deux côtés », a confié le bourgmestre de Bagira Patience Bengehya. Le Directeur Provincial, Valère Ntumba Kayembe a quant à lui prône le dialogue pour une issue favorable à cette problématique.

Sarah Ndebo

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.