Déploiement des troupes kenyanes en RDC: Le collectif AMKA-CONGO s’y oppose.

Dans une interview accordée à Radio Star Bukavu ce lundi 26 septembre 2022, le collectif AMKA-CONGO montre sa désolation et son indignation suite à l’entrée de troupes kenyanes en République démocratique du Congo.

Selon ce dernier, il serait mieux de prendre en charge les soldats des FARDC qui montrent le souci de se battre pour la paix et la sécurité en Rdc en général et à l’est en particulier. << il serait plutôt mieux d'améliorer les conditions de vie de nos militaires FARDC au lieu de faire recours aux troupes étrangères>> dit PAULIN MULIME de Amka Congo << il n’y a pas celui qui peut aimer le Congo que le congolais lui- même>> ajoute-t-il.

Le collectif Amka-Congo montre que depuis le déploiement de différentes troupes armées étrangères, il n’y a pas de changements observés à l’Est de la RDC. La solution ne viendra donc pas du dehors mais plutôt en assurant la logistique, les conditions de vie, donc faire la réforme de l’armée congolaise. « J’ai comme l’impression qu’on est en train de tourner en rond parce que ça ne sera pas la première opération ».

Il montre ainsi que les troupes Kenyanes sont depuis longtemps en RDC mais d’une manière indirecte. Il se réfère donc à l’appartenance du Kenya dans la Brigade des Forces rapides de la Monusco (FBI) qui existe depuis longtemps mais qui n’apporte aucune solution quant à ce.

Il appelle donc l’autorité nationale de voir les choses telles qu’elles sont et penser à la réforme de l’armée congolaise au lieu de penser chaque fois à faire recours aux forces étrangères.

Sarah Ndebo

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.