Occupation de Bunagana : Après la ville morte, c’est autour d’un sit-in à la place de l’indépendance de Bukavu ce jeudi 29 septembre

Après la journée ville morte décrétée par la société civile forces vives le mardi 27 septembre 2022 pour exiger la récupération de Bunagana qui est sous occupation des rebelles du M23 soutenus par le Rwanda, c’est autour de plusieurs structures de la société civile d’appeler la population de la ville de Bukavu à un sit-in qui sera organisé ce jeudi 29 septembre 2022 à la place de l’indépendance.

Il s’agit des structures comme le collectif Amka congo, le cadre de concertation de la société, la nouvelle dynamique de la société civile et le collège provincial des étudiants.

Cette action citoyenne vise essentiellement à dénoncer la complaisance et la complicité de la communauté internationale dont la France qui est selon les organisateurs à la base du malheur de la RDC.

Ces structures et organisations de la société civile citent des pays comme la Belgique, les USA et la grande bretagne qui semblent soutenir le Rwanda, agresseur bien connu de la RDC sous couvert du M23.

Ce sit-in vise à:
-Mobiliser la jeunesse congolaise qui doit renforcer la vigilance, l’esprit patriotique et contribuer à la protection de notre souveraineté.
-Mobiliser la jeunesse de la sous-région qui doit développer le vivre ensemble et décourager le va-t’en guerre des autorités Rwandaises.
– Dire non à toutes les formes de négociations avec les terroristes et à leurs intégrations au sein des FARDC et la PNC.
– Encourager et soutenir les FARDC.

Ces structures et organisations de la société civile demandent à la population de se mobiliser comme un seul homme avec des vêtements noirs en signe de deuil et des drapelets blancs et ainsi exiger la paix.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.