RDC : Vital Kamerhe a lancé sa tournée pour la paix à l’Est par le Nord-Kivu

Comme annoncé, le président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe a débuté sa tournée à l’Est de la RDC par la province du Nord-Kivu.

Lundi 12 septembre, l’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi a été chaleureusement accueilli à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, où il a tenu un meeting populaire au stade Afia devant des milliers d’habitants.

Il a tenu à préciser qu’il ne vient pas faire la politique, mais plutôt pour parler de la paix.

A cette occasion, le patron de l’UNC a remercié les habitants du Nord-Kivu qui l’ont soutenu pendant les moments durs qu’il a traversés en prison et au passage il a fustigé les massacres des civils qui se poursuivent dans la partie Est du pays. Ici, il en a appelé à la mobilisation de tous pour que l’on mette un point final à ces tueries avant de lancer un appel au M23 de libérer Bunagana.

Ce mercredi 13 septembre 2022, Vital Kamerhe a poursuivi sa tournée dite « Amani » ; dans la cité de Sake, à Masisi. Sur place, il a été accueilli par plusieurs habitants de ce coin qui sont venus manifester leur joie à celui qui est surnommé “Le Pacificateur jusqu’au bout”.

“Je rends grâce à Dieu de me retrouver à Sake”, a-t-il lâché. Et de poursuivre : “J’ai commencé par le Nord-Kivu à cause du drame socio humanitaire qui a frappé cette province. Nous demandons des solutions humanitaires pour soulager la population. Comptez sur moi pour faire transmettre ce message”.

Dans sa délégation figure une dizaine de députés nationaux, provinciaux, certains mandataires de son parti et de plusieurs hauts cadres de son parti. Il se rendra ce mercredi à Lubero et Rutsuru, avant la descende sur Bukavu, jeudi 15 septembre 2022.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.