Sud-Kivu : Basengezi Katintima prêche l’unité et la paix pour le décollage de la province

S’adressant à la population du Sud-Kivu, à travers une conférence de presse animée sur le plateau de la radiotélévision Ngoma ya Kivu (RTNK), samedi 10 septembre 2022, Norbert Basengezi Katintima a appelé à l’unité entre les leaders du Sud-Kivu pour le décollage de la province sur le plan du développement.

Ce notable dit avoir listé un certain nombre de facteurs qui font retarder le développement de la province : c’est notamment l’insécurité, le chômage particulièrement pour les jeunes, le tribalisme et surtout la division entre les leaders.

Basengezi Katintima pense qu’il est important en ces jours que tous les fils et filles du Sud-Kivu se mettent ensemble pour qu’enfin la province trouve son élan de développement.

Il a, à cette occasion plaidé pour l’organisation d’un Forum économique et social entre les leaders de la province, acteurs économiques, politiques, députés, société civile etc, pour que toutes les questions ayant trait au développement soient tablées et avoir un même regard pour l’avenir de la province et les générations à venir.

Dans le même angle, cet ancien ministre national de l’agriculture, pèche et élevage en RDC a invité la population à éviter la paresse, à travailler en s’impliquant dans l’agriculture, ce qui permettra l’indépendance économique.

Basengezi Katintima propose aussi la mise en place d’un comité de prévention et de gestion des catastrophes. Il fait allusion au surpeuplement de la ville de Bukavu, qui occasionne les constructions anarchiques et les multiples catastrophes dans la ville.

Il est revenu sur l’importance de délocaliser la ville de Bukavu pour limiter définitivement ce fléau. La protection de l’environnement est un élément important pour le bien-être de la population et l’humanité. C’est notamment le parc national de Kahuzi-Bièga qui constitue un patrimoine mondial, qui doit être sécurisé.

Retour de la paix

Le notable Norbert Basengezi Katintima lance une fois de plus un appel de soutien aux forces armées de la RDC, pour le retour définitif de la paix à l’Est du pays.

Ce soutien, dit-il, passe par l’enrôlement des jeunes dans l’armée. Il est important de la rajeunir, explique-t-il. De ce fait, il appelle les parents à encourager les jeunes à intégrer l’armée pour mettre fin à l’importation de militaires des pays étrangers.

En ce qui concerne la prise de Bunagana par le M23, Basengezi Katintima évoque 3 solutions possibles:« La solution n’est pas seulement militaire mais aussi politique et diplomatique. Il ne faut pas qu’il y ait une administration parallèle au pays, on a besoin de l’entièreté de notre pays », a-t-il confié.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.