Sud-Kivu: Norbert Basengezi Katintima offre une bible en signe de bénédiction au couple Vital Kamerhe.

Le président provincial du ministère de laïcs protestants “MILAPRO”, Norbert Basengezi Katintima a remis au couple Kamerhe une bible, signe de bénédiction et de grâce divines, au cours d’un culte d’action de grâce le samedi 17 septembre 2022, à Bukavu.

Ce culte a été célébré par Mgr Lévis Ngangura, président provincial de l’Eglise du Christ au Congo (ECC/Sud-Kivu) auquel ont pris part des militants et cadres de l’UNC, plusieurs autorités, notables et autres personnalités notamment Vital Kamerhe lui-même, sa femme Amida Chatur et leurs enfants et ce, en guise de remerciement à Dieu pour sa protection durant les dures épreuves qu’il a traversées en prison.

Prenant la parole en sa qualité du président provincial du ministère des laïcs protestants, MILAPRO, Norbert Basengezi Katintima a salué la persévérance dont a fait preuve Kamerhe dans la prison et a salué et encouragé son épouse Amida Chatur pour l’amour dont elle a témoigné à son mari durant cette épreuve.

“population de Bukavu, vous avez montré l’amour et le soutien à cet homme et vous l’avez encore prouvé avant-hier. Toute notre vie est entre les mains de Dieu. C’est lui qui décide et c’est lui qui a libéré Vital, Qu’il soit loué.!”, a dit Basengezi Katintima, sous des applaudissements de l’assistance.

Il est revenu sur la prédication du jour, en insistant sur l’amour qui doit caractériser les laïcs entre eux, savoir partager et compatir aux souffrances des autres. Il dit se souvenir des moments qu’il passait lui rendre visite à Makala où il lui demandait d’avoir toujours foi en Dieu car “l’espoir est permis”!

Pour lui, en ces jours qu’il est libre, Vital Kamerhe est comparable à Joseph, Daniel etc, tous de la Bible ainsi qu’à Mandela. Pour souhaiter plein succès à Kamerhe dans tous ses projets pour le futur Norbert Basengezi Katintima lui a offert Une Bible.

” Dans cette bible, vous allez y puiser tous les conseils possibles”, a-t-il poursuivi.

Rappelons que lors de son meeting jeudi 15 septembre à la place de l’indépendance à Bukavu, Vital Kamerhe a exprimé sa reconnaissance envers Norbert Basengezi Katintima, lui qui ne l’avait jamais abandonné lors de son incarcération et pour multiples conseils et réconforts qu’il ne cessait de lui prouver.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.