Bukavu: une nouvelle marche pour exiger le départ de la MONUSCO prévue pour ce vendredi 14 octobre

Dans le souci d’exiger le départ de la MONUSCO du sol congolais, les forces vives de la société civile du Sud-Kivu organisent une marche pacifique ce vendredi 14 octobre 2022.

Dans un entretien avec Radio Star Bukavu ce jeudi 12 octobre, Frédéric Mushagalusa, président de la fédération de la société civile se dit personnellement choqué par les récents propos du secrétaire général de l’ONU estimant que la MONUSCO ne pouvait pas faire face aux terroristes du M23. Un discours loin du narratif de la population congolaise sachant que la cité de Bunagana est toujours occupée par le m23 sous couvert du Rwanda et cela, près de 4 mois.

« Ces propos nous ont vraiment choqués. C’est pourquoi nous appelons toute la population à se joindre à nous parce que nous ne devons plus continuer d’attendre le soutien des pays étrangers. C’est à nous seuls de nous libérer et c’est la raison d’ailleurs de notre manifestation », explique-t-il.

Signalons que cette marche partira de la place de l’indépendance à partir de 8h30 pour chuter à la base de la Monusco à Muhumba dans la commune d’Ibanda. Ici un mémorandum sera lu et déposé.

Notons l’intensification de manifestations ces 3 derniers mois dans l’Est de la RDC pour exiger la récupération de la cité de Bunagana et le départ de la MONUSCO.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.