Sud-Kivu : la nouvelle dynamique de la société civile du sud Kivu dénonce la barbarie policière dans la ville de Bukavu.

L’utilisation abusive des armes à feu par la police nationale congolaise PNC, cause d’énormes dégâts et perte en vies humaines dans la ville de Bukavu.

Réagissant à ce sujet, la nouvelle dynamique de la société civile Ndsci, indiqué qu’il serait mieux d’instruire la PNC sur l’utilisation et le rôle d’une arme à feu qui est de protéger les paisibles citoyens et à utiliser contre l’ennemi de la nation congolaise.

Nicolas Bubala, président provincial de cette structure citoyenne ; condamne avec force cette barbarie et invite la justice à bien faire son travail surtout en punissant tous ces policiers qui utilisent abusivement des armes à feu. Il demande également au général de la police nationale congolaise de bien faire la sélection avant de recruter mais également d’organiser des recyclages pour les policiers.

« La police n’est pas une poubelle où on doit prendre tout le monde et le déverser en son sein, et il est inconcevable qu’on puisse avoir une police qui ne sait pas respecter les droits de l’homme, une police qui ne sait pas utiliser l’arme, une police qui ne sait pas à quoi sert une arme qu’il possède. C’est ça que nous, comme dynamique de la société civile sommes en train de demander au niveau de la justice de punir tous ces policiers qui font de la barbarie. » a dit Nicolas bubala.

Signalons que le récent cas est celui de ce samedi 01 octobre 2022 à la place Mulamba dans la commune d’Ibanda, où un policier a tiré à bout portant sur un jeune mineur.

Frédéric Batumike

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.