Sud-Kivu : la recrudescence des cas de pendaison dans la ville de Bukavu

La recrudescence des cas de mort par pendaison dans la ville de Bukavu en particulier et en province du Sud Kivu en général continue de susciter des questionnements et à soulever l’inquiétude au sein de plusieurs couches sociales.

Dans la matinée de ce mardi 04 octobre 2022 aux environs de 08h, une maman s’est pendue sur avenue Cibera dans le quartier Nkanfu en commune de Kadutu.

Selon la société civile sous noyau de Nkafuqui livre l’information a Radio Star Bukavu, la victime est une femme mariée et mère de 9 enfants. Et jusque-là, la cause de sa pendaison n’est pas encore connue.

Cette structure citoyenne à travers son président Julien Namegabe, présente ses condoléances les plus attristées à la famille biologique et à toute la population de Nkafu. De ce fait, elle demande à la population du Sud-Kivu et celle du quartier Nkafu en particulier de mettre le dialogue au centre de leurs foyers pour éviter des malentendus dans leurs maisons.

Pas plus tard que dans la soirée du lundi 03 octobre 2022, Une fille âgée de 11ans s’est donnée la mort par pendaison sur avenue du gouverneur dans la commune d’Ibanda aux environs de 18h chez elle à la maison. Selon des sources proches de la victime ; elle était élève en 7ème au lycée Cirezi et orpheline de mère, fille d’un agent à la DGI qui vit actuellement au Bas Congo.

Frédéric Batumike

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.