Sud-Kivu: rapport de monitoring d’identification de groupes armés locaux et étrangers dans l’est de la RDC.

Dans un rapport de monitoring d’identification de groupes armés locaux et étrangers, élaboré et publié le mardi 25 octobre par la société civile des compatriotes congolais SOCICO/ RDC et dont la Radio Star/Bukavu dispose d’une copie, il ressort que les provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu, Ituri et Tanganyika sont envahies par des rebelles.

Dans son contenu, la province du Sud-Kivu compte actuellement 103 groupes armés locaux et étrangers, la province du Nord-Kivu 45, celle d’Ituri 21 et celle de Tanganyika 9 groupes armés locaux et étrangers tous déstabilisateurs de la paix dans ces parties de la République.

De ce fait, Kelvin Bwija coordonnateur de ce mouvement citoyen, invite tous ces groupes armés locaux et étrangers, de bien vouloir déposer les armes et autres effets militaires afin d’emboîter le programme de désarmement.

Rappelons que, dans le cadre de promouvoir la paix et la stabilité en RDC en général et en particulier dans l’est du pays, le Président de la République avait initié le programme de désarmement, démobilisation et relèvement communautaire et stabilisation (PDDRCS) coordonner par Tommy Tambwe.

Frédéric Batumike

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.