Trafic Uvira-Burundi : Quatre jours déjà depuis le déclenchement de la grève par les chauffeurs

Les chauffeurs exerçant le trafic sur l’axe Uvira-Burundi totalisent ce mardi 18 Octobre 2022, quatre jours de mouvement de grève depuis son déclenchement le jeudi dernier pour réclamer la réduction du prix de la carte d’entrée.

Le maire adjoint de la ville d’Uvira Kifara KIKI indique que du côté du gouvernement congolais, la situation n’a pas trouvé de solution et que c’est le Burundi qui a toute décision sur la réduction du prix de la carte d’entrée puisque c’est le Burundi qui a fixé ce prix.

Il fait savoir par ailleurs que des démarches sont en cours pour qu’une délégation de chauffeurs d’Uvira (Congo) ait une rencontre avec des autorités burundaises pour une certaine négociation.

“Néanmoins, pour ne pas permettre à ce que les gens qui ont un intérêt particulier à celui de la Corporation des chauffeurs puissent passer inaperçus, ici de notre côté les chauffeurs ont créé une certaine solidarité afin d’empêcher tout trafic. Vraiment, en dehors des privés, tout est paralysé au niveau de la frontière Kavimvira”, a-t-il expliqué lors d’une interview téléphonique nous accordée ce mardi.

Il sied de rappeler que c’est depuis le vendredi 14 Octobre 2022 que ces derniers ont déclenché la grève, ils demandent la réduction du prix de la carte d’entrée au Burundi fixé à 15$ pour une seule entrée par les autorités de ce pays.

Justine NTAMWENGE.

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.