Bukavu: Cacophonie sur la gestion du marché de Nyawera, la police scelle le bureau du président de ce marché

Suite à la cacophonie qui règne au sein du marché de Nyawera sur qui va diriger, la police a procédé au scellage du bureau du président dudit marché le 09 novembre 2022 en attendant que la question soit réglée par les autorités compétentes.

Tôt Ce jeudi 10 novembre, les vendeurs du marché de Nyawera se sont abstenus d’exercer leurs activités quotidiennes dans le dit marché. Ils se sont donc installés à l’extérieur pour attendre que les autorités arrivent pour décanter la situation.

Certains qui se sont confiés au micro baladeur de la Radio Star avouent que l’ex-président du marché de Nyawera Fabien Bindja a été destitué de ses fonctions par le bourgmestre de la commune d’Ibanda qui lui reproche d’ailleurs plusieurs griefs notamment la mauvaise gestion, le détournement des fonds destinés à la construction du marché de Nyawera, l’instauration des taxes illégales etc.

« Nous vendeurs et vendeuses du marché de Nyawera refusons la réhabilitation de Fabien Bindja, l’ex président du comité syndical sortant pour trois choses: l’insalubrité, la division au sein des vendeurs et les taxations forfaitaires, et enfin le détournement de l’argent du syndicat ou des vendeurs. Nous demandons aux autorités de résoudre ce problème parce qu’il a été suspendu, on ne sait pas par quelle magie il est encore revenu », ont confié certains vendeurs en colère.

Par ailleurs, ces vendeurs et vendeuses demandent que le comité provisoire en exercice puisse continuer à travailler pour l’organisation des élections libres et démocratiques au mois de février 2023.

«Nous étions stupéfaits de voir le parquet venir réhabiliter monsieur Fabien Bindja le mercredi 09 novembre 2022, c’est ainsi donc que nous nous sommes décidés de faire un sit-in aujourd’hui en attendant que le ministre de l’intérieur vienne comme il nous l’a promis après sa concertation avec le gouverneur pour nous dire ce qui va suivre. Nous ne voulons pas d’un président politicien », ont-ils conclu.

Rappelons par ailleurs que ces vendeurs ont manifesté encore le jeudi en brulant des pneus au niveau du marché pour la même cause.

Justine NTAMWENGE.

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.