Mwenga : les conditions carcérales préoccupent la société civile qui lance un SOS

La situation carcérale dans plusieurs cachots et prisons dans le territoire de Mwenga et la ville de Kamituga demeure préoccupante.

Le cadre de concertation de la société civile du territoire de Mwenga se dit affecté par les conditions inhumaines dans lesquelles vivent les détenus.

« Nous sommes affectés négativement par cette situation, et continuons de déplorer les conditions de détention dans les prisons de la ville de Kamituga et la cité de Mwenga dans le territoire du même nom. Au lieu d’être considérées comme des lieux de redressement et amendement des inciviques, les détenus y vivent dans des conditions inacceptables », déclare, Hilaire Isombya, président de cette structure citoyenne.

Pour cette structure, le constat est plus que déplorable. Certains détenus meurent de faim, 6 cas de décès de prisonniers suite à la mauvaise alimentation enregistrés dans la prison de Kamituga depuis le début de cette année.

« () ils ne bénéficient pas de soins de santé et vivent dans de mauvaises conditions hygiéniques. C’est une ancienne maison de traitement de minerais de la société SOMINKi qui sert de prison avec tout ce qui était resté comme déchets polluant. Nous demandons au Gouvernement congolais de trouver des solutions à cette situation en construisant dans la ville de Kamituga et à Mwenga des prisons qui répondent aux normes prévues, d’alimenter et de soigner les prisonniers, les prisons ne doivent pas être considérées comme des mouroirs mais des centres de rééducation », suggère la société civile.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.