RDC: Bombardement des positions du M23 par les FARDC, le collectif Amka Congo satisfait

Le collectif des mouvements citoyens AMKA CONGO dit être satisfait par le bombardement des positions des rebelles du Mouvement du 23 mars par les Forces Armées de la RDC. Ces militants dudit mouvement en plein entretien avec Radio Star Bukavu, saluent cette initiative visant à défendre l’intégrité du territoire national en ce jour envahi par l’ennemi.

Tour à tour, REMY KASINDI et Amos Bisimwa encouragent la bravoure des forces loyalistes et des autorités qui ont tout mis en place pour la réalisation de cette action qu’ils qualifient d’exceptionnelle.

Cependant, bien qu’étant pour l’instant satisfaits, ces acteurs sociaux pensent que c’est ici l’occasion de récupérer les entités occupées par le M23 comme Bunagana, Rutshuru-centre et Kiwanga malgré les multiples bombardements. Ils ajoutent que les opérations ne devraient donc pas s’arrêter par là pour ne pas donner le temps à l’ennemi de se réorganiser.

Signalons qu’actuellement, les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) sont cités dans des exactions dont des pillages, des enlèvements, des tortures ainsi que d’autres abus en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Selon les forces vives locales, la situation a de plus en plus empiré, surtout après des tirs des bombardiers de l’armée congolaise qui ont visé leurs positions le mardi 8 novembre dernier sur les collines de Chanzu et Runyonyi ou encore à Musungati. Elles soupçonnent ainsi une action de représailles de la part du M23.

Sarah ndebo

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.