Situation politique au Sud-Kivu: Amka Congo annonce une manifestation jeudi 1er décembre pour contraindre le gouverneur à déposer sa démission

Le collectif de mouvements Amka Congo et autres organisations de la société civile du sud-Kivu annoncent l’organisation, le 1er décembre 2022, d’une marche pacifique. Objectif : exprimer un soutien indéfectible aux élus provinciaux et exiger la démission immédiate du gouverneur de province Théo Ngwabidje déchu depuis le 24 novembre dernier par l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu.

D’après ce collectif, cette manifestation vise aussi à promouvoir une gouvernance responsable en province du Sud-Kivu et lutter contre toutes les formes de malversation financière et les détournements des deniers publics.

Par ailleurs, cette structure demande au Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi de prendre ses responsabilités et de faire respecter les élus du peuple et les droits de l’homme en province du Sud-Kivu.

Elle dit condamner avec fermeté l’agression dont a été victime le vice-président de l’Assemblée provinciale, le bâtonnier Yabe Ntaitunda Norbert, par des personnes bien identifiées comme agents du gouvernorat de la province.

La situation politique en province reste tendue depuis le vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial. Si le gouverneur de province du Sud-Kivu ne veut pour l’instant pas déposer sa démission, l’Assemblée provinciale elle, tient toujours mordicus pour que le gouverneur dégage. Elle est allée jusqu’à interdire tout retrait d’argent dans les comptes de la province.

Ce bras de fer risque de créer d’autres tensions, bien que pour l’instant, le deux camps semblent ne pas s’y intéresser.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.