Situation politique en Province du Sud-Kivu: Le collectif Amka Congo dénonce les agressions dont sont victimes les honorables députés

Le Collectif des Mouvements Citoyens et organisations des Jeunes Amka Congo dit suivre de près la situation politique en province.

En effet dans un communiqué rendu public et dont une copie est parvenue à la rédaction de Radio Star Bukavu, cette structure condamne avec fermeté les multiples menaces dont sont victimes des acteurs de la société civile, et les défenseurs des droits humains.

Elle dénonce également les agressions dont sont victimes les députés provinciaux du Sud-Kivu dans l’exercice de leurs droits et devoirs constitutionnels.

Le Collectif des Mouvements Citoyens estime qu’il ne peut tolérer que les élus du peuple et les défenseurs des Droits humains subissent de telles humiliations.

Ce dernier demande aux services habilités de diligenter des enquêtes approfondies en vue d’identifier les coupables de toutes ces barbaries et que justice soit faite et rendue.

Par ailleurs, le dit Le Collectif demande à l’ex gouverneur Théo NGWABIJE de présenter urgemment sa démission et d’éviter le gangstérisme.

« Le Collectif des Mouvements Citoyens et organisations des Jeunes Amka Congo s’insurge contre le silence notoire de la part des députés nationaux qui devant une situation déplorable, la chute et la gestion sauvage de notre province, ils observent le malheur dont subissent leurs électeurs », conclut cette structure.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.