Sud-Kivu: les médecins condamnent la mort d’un médecin dans un centre hospitalier incendié à Beni par des rebelles

Le conseil provincial des médecins du Sud-Kivu vient d’organiser une marche pacifique ce jeudi 03 novembre 2022 pour fustiger la mort de leur consœur Sylvie Kavuke calcinée dans un centre hospitalier à Beni dans la province du Sud-Kivu incendié par des rebelles alors que cette dernière assurait la garde.

Dans leur mémorandum adressé au Président de la République et lu par la présidente dudit conseil, Alice Zawadi en présence du vice-gouverneur, ces médecins regrettent que leur collège ait été tuée en plein service.

Comment on peut mettre fin de façon ignoble à la vie de celle qui s’était consacrée au service des autres, s’interrogent-ils.
« Les milieux hospitaliers devraient être constitués de lieu de refuge en toute situation de guerre ou des conflits, malheureusement, ils sont devenus depuis le lieu de massacre des malades», Dénoncent ces médecins.

Par ailleurs, ils exigent que les milieux hospitaliers et tout médecin partout où il se trouve soient sécurisés pour le bien de la communauté.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.