Sud-Kivu: Préparatifs à Bukavu de la campagne de vaccination contre la fièvre jaune

La division provinciale de la santé DPS sous l’accompagnement du Réseau des Médias pour le Développement REMED en sigle, a organisé un briefing des professionnels des médias de Bukavu le mardi 01 Novembre sur la prochaine campagne de vaccination contre la fièvre jaune qui démarre le 14 pour s’achever 23 novembre 2022.

Cette activité vise non seulement à préparer cette campagne qui est d’une importance capitale pour toute la population mais aussi et surtout bien sensibiliser les habitants sur l’importance de cette vaccination.
Selon la DPS, l’objectif de cette vaccination est d’augmenter l’immunité Collective contre la fièvre jaune afin de prévenir la transmission du virus amaril.
Et d’ajouter, Il n’existe pas de traitement spécifique pour cette maladie et le taux de létalité peut dépasser 50%. Cependant, un seul traitement est recommandé : la prévention qui passe par la vaccination anti amaril.

Cette fièvre a deux formes dont légère qui se caractérise par la céphalée, nausées, épistaxis, bradycardie et l’albuminurie discrète. Pour la forme grave, elle se manifeste par une forte fièvre, avec une forte céphalée etc. elle sévit dans la peau, ganglions lymphatiques circulation sanguine, foie rein, moelle osseuse.

C’est une maladie hémorragique virale causée par le virus amaril de la famille des arbovirus du groupe B. Elle est transmise d’un sujet malade à un autre sain à l’occasion d’une piqûre par un moustique Aèdes. Cependant, Une dose assure l’immunité pendant 10 ans.
Signalons que cette vaccination concerne les personnes ayant 9 mois et 60 ans.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.