Insécurité à Cikonyi : la population organise une tribune d’expression populaire

A l’appel de la société civile sous noyau de Cikonyi, la population dudit milieu dans la commune de Bagira s’est réunie ,le samedi 10 décembre dans une tribune d’expression populaire pour traiter de la question sécuritaire dans leur entité qui met en péril la vie de la population de cette partie de la ville de Bukavu dans la commune de Bagira.

Cette idée est née de suite de l’insécurité grandissante qui s’observe dans cette partie de la ville de Bukavu.

Cette tribune d’expression populaire a réuni toute les couches sociales de cette partie de la ville de Bukavu, tour à tour, les vieux et jeunes, hommes et femmes, adultes et enfants se sont exprimés.

Pendant cette dernière (tribune d’expression populaire) la population de Cikonyi a décrié l’insécurité qui s’observe en ce milieu et chacun à son niveau a donné sa part pour y restaurer la sécurité.

Selon le président de la société civile sous noyau de Cikonyi Blaise Musole, c’est le phénomène CHEVRON qui bat record dans son milieu en général et plus particulièrement à Burhiba et Nyalunanga.

« Il sied de rappeler que le phénomène CHEVRON jadis vécu à Bukavu, refait surface à Burhiba et Nyalunanga en commune de Bagira, dans l’espace de deux mois, soit de novembre à Décembre 2022. 5 personnes ont déjà été victimes de ces bandits qui se cachent vers 19h et 20h pour inquiéter les passants, ces derniers utilisent le CHEVRON pour administrer des coups sur la tête de quelqu’un afin de le dépouiller de tout ce qu’il possède. Deux mamans ont déjà été victimes et l’une se trouve jusqu’à présent à l’hôpital pour des soins. » dit Blaise Musole président de la société civile sous noyau de Chikonyi.

La société civile sous-noyau de Cikonyi demande aux services de sécurité de faire un effort pour traquer ces hors la loi afin d’épargner la population du pire.

Sarah Ndebo

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.