Shabunda : un policier tue un habitant par balles, la NDSCI hausse le ton et exige des enquêtes

Un élément de la police nationale congolaise a tiré à bout portant sur un habitant de Kigulube dans le territoire de Shabunda au Sud-Kivu, dimanche 04 décembre 2022, aux environs de 21 heures.

Selon la nouvelle dynamique de la société civile, NDSCI, à travers une dépêche signée par son secrétaire rapporteur Alain Mutiki, cette structure dénonce cet acte de barbarie et appelle à des sanctions en l’endroit de l’auteur.

« La Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI condamne avec véhémence cet acte ignoble et demande que toute lumière soit tirée pour dénicher, attraper et condamner l’auteur afin de servir d’exemple aux potentiels fauteurs de trouble et d’insécurité dans cette partie de la province. Il est temps que le droit soit au rendez-vous pour décourager ces genres d’atrocités perpétrés par certains de nos policiers commis pour la sauvegarde des populations et de leurs biens », lit-on dans cette dépêche.

Cette même dépêche précise que l’auteur a pris la poudre d’escampette et dès lors, sa destination demeure inconnue. Cependant le corps de la victime a été conduit à sa dernière demeure le lundi 05 décembre dans son milieu natal à KIGULUBE.

Il sied de noter que plusieurs agents des services de sécurité sont auteurs des cas de meurtre en l’endroit des civils dans plusieurs coins du Sud-Kivu. Nombreux (militaires/policiers) ont été condamnés par la justice militaire.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.