Attentat à Kasindi : Rémy Kasindi parle d’un acte ignoble interpellateur

Des réactions fusent de partout quelques heures après l’attentat à la bombe qui a ciblé la paroisse de la 8e Communauté des églises de Pentecôte en Afrique Centrale (CEPAC) au poste frontalier de Kasindi, en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Dans une interview accordée à Radio Star Bukavu ce lundi 16 janvier 2023, Rémy Kasindi du collectif des mouvements citoyens et organisations des jeunes Amka Congo parle d’un acte ignoble qui nous interpelle encore une fois de plus et nous appelle à l’unisson et au rassemblement dans la diversité en vue de faire face à l’ennemi de la République.

“Notre pays vient d’être victime d’un acte ignoble causé par des ennemis de la paix. Il s’agit d’une ignominie qui nous interpelle encore une fois et nous appelle à l’unisson et au rassemblement dans la diversité. Il est donc temps pour nous de nous mettre ensemble et en un seul homme, lutter contre ce terrorisme qui nous est imposé. Nous devons vaincre le mal, vaincre cet ennemi commun qui veut nous diviser et qui endeuille du jour au jour notre chère patrie. Paix aux âmes de nos compatriotes de Kasindi”, a t-il expliqué.

Tout en transmettant ses condoléances aux familles epprouvées, le précité voudrait surtout voir combien des Chefs d’Etat africains vont se joindre et compatir avec le peuple congolais en vue de dénoncer les actes criminels et terroristes dont l’Est de notre pays est victime , plus particulièrement à Kasindi où un nombre important de compatriotes venait de perdre leurs vies.

Par ailleurs, il lance un appel pathétique pour une mobilisation générale, un engagement ferme, une solidarité et un rassemblement national et patriotique pour des actions concrètes pour sauver notre héritage commun.

” je propose une marche pacifique pour dénoncer les actes et les soutiens aux terroristes y compris les differentes manipulations en cours. Levons nous encore une fois chers compatriotes, marchons ensemble de Kinshasa à Goma-Kasindi, de Kasumbalesa à Aru et de Kananga Matadi à Bukavu-Uvira, Paris-Bruxelles à Washington et cap town à Tokyo et Pékin. Notre pays est en danger, il a besoin de tout un chacun, d’un élan patriotique et n’a que nous pour le sauver. Ne comptons plus sur personne car ils peuvent ou ne pas être avec nous. Je demande à tous les Congolais de s’unir comme un seul homme et de combattre le terrorisme sous toutes ses formes et ses soutiens car nous savons déjà qui est qui dans cette barbarie et irresponsabilité humaine qui freine notre élan et les visions de nos Héros : Patrice Emery Lumumba et Muzee Laurent Désiré Kabila. Chers compatriotes, devant une situation sans précédent, je lance un appel vibrant et demande donc aux congolais d’inonder les réseaux sociaux, les Ambassades de certains pays qui se disent être amis, et de marcher pour l’unité et la souveraineté de notre pays, la protection de nos compatriotes et dénoncer la complicité de certains acteurs complices de nos ennemis. À tous les amis de la RDC, de se ranger vers nous pour nous accompagner dans ce combat pour un congo fort et souverain” ajoute Rémy Kasindi.

Rappelons que d’après le bilan provisoire dressé par le secteur opérationnel Sokola I au Grand Nord-Kivu, l’on signale la mort de 10 personnes et 39 blessées. Pendant ce temps, le Capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole dudit secteur, annonce au même moment l’arrestation d’un sujet kényan à l’issue des enquêtes en cours dans cet attentat.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.