Construction d’un bâtiment du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu: Un don de Norbert Basengezi Katintima

Le Notable Norbert Basengezi Katintima vient d’offrir des matériaux de construction au bureau de coordination de la société civile du sud-Kivu pour la construction de son nouveau bureau.

Ces kits étaient essentiellement composés de 50m cubes de sable, d’une tonne de barre de 16, une demi tonne de barre de 12 et 30 sacs de ciment.

Le président du bureau de coordination n’a pas caché sa joie. Il a tout d’abord présenté ses sentiments de gratitude en l’endroit de l’autorité morale du parti politique ANCE.
Sans détour, Adrien Zawadi explique que Norbert Basengezi Katintima est le premier homme à faire un don d’une telle importance à son bureau en espérant que les autres pourront bien lui emboîter le pas.

” Heureux est de constater que Norbert Basengezi Katintima soit le premier à répondre avec ce geste. Notre sentiment de gratitude, c’est uniquement lui dire merci beaucoup pour avoir montré cet exemple. Il est pragmatique et nous espérons que d’autres personnes de bonne foi vont lui emboîter le pas afin que nous puissions construire cette maison où pourra s’installer le bureau de coordination. Norbert Basengezi Katintima a promis et il a fait” a déclaré le président du bureau de coordination de la société civile Adrien Zawadi après la réception de ce don.

Le représentant de l’ancien vice-président de la commission électorale nationale indépendante, Christophe Cifefe a promis de transmettre tous ces messages de remerciement à Katintima avant de promettre aussi d’apporter sa part de contribution pour la construction de cette maison.

” C’est lui qui a fait le plaidoyer auprès du gouverneur pour que le bureau de coordination ait un terrain où sera construite cette maison. Aujourd’hui il vient d’offrir ce don à cœur ouvert et nous espérons que les autres partenaires pourront toucher dans leurs poches pour apporter assistance à la société civile en vue de la construction de cette maison qui n’est ni des hommes politiques ou sociaux mais une maison pour tout le monde. Nous profitons pour faire appel aux organisations internationales pour qu’elles apportent aussi quelque chose afin de finir ce bien commun” ,a-t-il renchéri.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.