Déclaration du Président rwandais sur la RDC: Amka Congo parle d’une sortie vide de sens et irresponsable

Le Collectif des Mouvements Citoyens et organisations des Jeunes Amka Congo dit avoir suivi avec attention la communication faite par le Président rwandais Paul Kagame en date du 9 janvier 2023 attestant que son pays ne recevra plus jamais de réfugiés congolais.

Cette déclaration intervient dans un contexte de crise sécuritaire à l’est de la RDC. Kinshasa accuse Kigali de soutenir les rebelles du M23 qui occupent depuis plusieurs mois, plusieurs parties du territoire congolais.

Pour cette structure, il s’agit d’une sortie vide de sens et irresponsable, une sortie qui dénote une mégalomanie à outrance et un délire paranoïaque.

« Ne pas reconnaître le rôle du Rwanda et de son Président dans la déstabilisation de la région et de la manipulation de groupes armés à l’est de la RDC en particulier est une infamie, une sournoiserie et une mesquinerie. Les faits sont têtus Mr le Président et tes discours de la honte prouvent à suffisance que tes responsabilités ne sont plus à démontrer. Les Congolais iront jusquau bout, ils démontreront le mal à la face du monde et prouveront que le problème n’est pas Congolais, que tes FDLR ne sont pas Congolais et que c’est là le vrai problème »,lit-on dans un communiqué rendu public ce 11 janvier et dont Radio Star dispose d’une copie.

Le Collectif Amka Congo estime que devant toutes les évidences connues, le Président Kagame doit s’assumer en évitant de déformer la réalité.

Amka Congo rappelle que l’histoire du génocide Rwandais est douloureuse et déplorable mais les congolais ne peuvent plus continuer d’être des victimes éternelles de ces dégâts collatéraux.
« La facture du génocide n’est pas Congolaise, elle doit être retournée à l’expéditeur», ajoute-t-il.

Par ailleurs, il rappelle que les réfugiés dont il est question ne sont que des victimes de l’expédition et de la barbarie rwandaise en RDC et que, la RDC ne persécute pas ses fils comme c’est le cas chez lui.

Le Collectif Amka Congo demande à la communauté Internationale d’accompagner la RDC dans les différentes réformes et de ne plus accepter de se faire manipuler mais de contribuer à la réécriture de la vraie histoire, celle de la RDC.

Enfin, Le Collectif demande au Président Rwandais d’éviter l’escalade et des déclarations malheureuses car la région a tout simplement besoin de paix.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.