Kadutu : la NDSCI déplore la consommation abusive des boissons fortement alcoolisées par les jeunes

Environ cinq personnes ont trouvé la mort en l’espace de trois semaines soit depuis le début de ce mois de janvier suite à la consommation abusive des boissons fortement alcoolisées fabriquées localement dans le quartier Kajangu, en commune de Kadutu, à Bukavu, Chef-lieu du Sud-Kivu.

A en croire la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) Kadutu qui témoigne son indignation au cours d’une interview accordée à Radio Star Bukavu ce mercredi 18 janvier 2023, Les fabricants sont bien connus et oeuvrent paisiblement sous lœil impuissant des autorités.

Cette structure citoyenne déplore même le fait que certains agents de sécurité se donnent le plaisir d’en consommer abusivement aussi en pleine journée au détriment de leur devoir de sécuriser la population et ses biens.

« Nous avons enregistré cinq morts dans un espace de trois semaines dont la majorité des victimes sont des jeunes désuvrés et âgés d’une vingtaine d’années. Ces boissons Kafanyambiyo, macafupanya etc fabriquées à base de valium, thé ,chanvre ,alcool dénaturé,sont très dangereuses et précipitent les gens à la mort en faisant gonfler d’abord les joues, les pieds et le ventre. Les avenues les plus touchées sont : Burhalaga, Buhozi, Kajangu et Kakono.» a fait savoir Patrick Munguakonkwa, président de la NDSCI Kadutu.

De ce fait, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile de Kadutu demande aux services de sécurité de passer à une arrestation urgente de tout point de vente et de fabrication de ces dites boissons pour sauver la vie des jeunes qui du reste restent le poumon de la nation, et à l’Etat congolais de créer des emplois en vue de lutter contre loisiveté des jeunes désuvrés qui s’adonnent à la consommation des boissons fortement alcoolisées par manque demploi.

Wivine Ngango

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.