Sud-Kivu : le 22ème anniversaire de la mort de Mzee Laurent Désiré Kabila commémoré à Bukavu

Les autorités politico-administratives, miliataires et policières ont rendu hommage à la mémoire de Mzee Laurent Désiré Kabila, 3ème président de la RDC, assassiné le 16 janvier 2001 à Kinshasa.

Au cours de la messe dite à cette occasion en l’église de la 5ème communauté des églises Libres de Pentecôte en Afrique (5eme CELPA/Bagira),le vice-gouverneur Marc Malago Kashekere faisant l’intérim du gouverneur en mission a rappelé le travail patriotique qu’à rendu Mzee Kabila à la Nation congolaise avec sa célèbre phrase de « Ne jamais Trahir le Congo ».

Il s’agit d’un signe patriotique, celui d’honorer la mémoire d’un digne fils qui a combattu et défendu ce pays, indique Marc Malago, qui ajoute que son patriotisme voué, doit servir d’exemple à tous les congolais.

S’en est suivie la cérémonie du dépôt de la gerbe de fleurs à la statue de Mzee Kabila qui donne sur la Place de l’indépendance au cœur de Bukavu.

Ici, il appelle au sens de patriotisme et d’amour de la Nation, qu’il veut un et indivisible, comme fût le combat de Mzee Kabila.

En ces jours où le pays est agressé par des pays voisins via des groupes armés et terroristes, le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, mobilise la population à rester en alerte, “chacun où il est, doit comprendre que nous n’avons qu’une seule et unique patrie, la RDC, dont nous sommes tous appelés à protéger pour sa stabilité”, dit-il.

Il a, par la même occasion salué les efforts fournis jusqu’ici par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, les vaillants soldats engagés au front, ainsi que les policiers, dans leur sens de patriotisme à garantir et protèger l’intégralité territoriale de la RDC.

Notons que cette journée est fériée depuis la mort de celui qu’on surnomant ” soldat du peuple” sur toute l’étendue de la République.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.