Sud-Kivu : Le président national du parti politique ANCE, Kharis Olinamungu, séjourne à Bukavu depuis le dimanche 15 janvier

Le président national du parti politique Alliance des nationalistes pour un Congo Emergent, Kharis olinamungu est arrivé à Bukavu ce dimanche 15 janvier 2023 via le port Ihusi.

De là, un accueil chaleureux lui a été réservé par les membres du dit parti.

Après des moments de civilité, Kharis olinamungu s’est entretenu avec un reporter de Radio Star Bukavu. Il est revenu sur les raisons de son séjour au Sud-Kivu.

Le président de l’ANCE dit venir à Bukavu pour une mission consistant à mener des travaux de construction à la centrale Ruzizi 3, un projet qu’il qualifie d’important pour la sous région de grands lacs.

Loin de là, le précité compte prendre langue avec les membres de la coordination interfédérale du Sud-Kivu.

Par ailleurs, il compte aussi parler avec la population de la province sur les enjeux de l’heure, notamment le processus d’enrôlement des électeurs qui démarre le 16 février prochain dans la province.

« Je suis à Bukavu pour une mission officielle. Cette mission concerne beaucoup plus le projet de la centrale Ruzizi 3, en suite je dois me rendre compte de l’effectivité de la coordination interfédérale du Sud-Kivu qui a été nommée et après nous allons échanger avec la population du Sud-Kivu sur les enjeux de l’heure. Enfin,nous allons sensibiliser cette population sur le processus d’enrôlement qui est en cours. Ce sont là les trois objets de ma mission, nous allons donc échanger avec les camarades et peaufiner ensemble des stratégies, pour voir comment on peut remporter les élections en 2023 »,explique Kharis Olinamungu.

Différemment d’autres partis qui ont renoncé à se présenter aux scrutins prévus constitutionnellement en 2023. Le parti politique cher à l’ancien vice-président de la commission électorale nationale indépendante Norbert Basengezi Katintima ne cache pas sa position. Il ira bien aux élections prochaines.

Rodrigue ZAGABE

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.